Pour une ville exempte de tags sauvages



EXPOSÉ DES MOTIFS


Mesdames et Messieurs les Conseillères et Conseillers Municipaux,

La Commune fait l'objet de déprédations régulières sur son territoire depuis de nombreuses années.

Partant de cette considération, le groupe libéral a d'ailleurs proposé récemment une motion visant à l'installation de caméras de vidéosurveillance, motion accueillie favorablement par la quasi-intégralité des Conseillères et Conseillers Municipaux.

Bien que nécessaire, il serait illusoire de croire que ce type d'installation viendra à lui seul régler tous les problèmes liés aux déprédations que notre commune subit continuellement ne serait-ce que par le fait que ces caméras ne pourront être installées de manière à quadriller l'ensemble de la Commune.

Or, il est incontestable qu'un endroit « tagé » donne un sentiment d'insécurité. De même qu'il est prouvé que les tags appellent les tags et que si nous voulons en arriver à bout, toutes les communes doivent faire le nécessaire. Les communes de Genève et de Bernex, entre autres, ont déjà adopté ce type de mesures.

De plus, le nettoyage des tags est très onéreux et chronophage pour les services communaux concernés. « Outsourcer » cette prestation de services à des entreprises privées dont les factures seraient couvertes par une assurance spécifique serait clairement la meilleure solution.

Mais notre motion ne vise pas seulement à protéger l'intégrité des biens qu'ils soient publics ou privés. Elle a également pour but de trouver des solutions afin que les moyens d'expression d'art urbain puissent encore trouver place dans notre Commune. C'est pourquoi, nous proposons également la création de sites d'expression, clairement délimités, qui puissent accueillir des supports amovibles réservés spécialement aux tags, "graffs" et autres méthodes d'expression.

Nous sommes persuadés que la présente motion retiendra votre attention et vous demandons, Mesdames et Messieurs les Conseillères et Conseillers Municipaux, de lui réserver un bon accueil en la renvoyant en Commission Urbanisme et Développement durable.

Nous sommes persuadés que la présente motion retiendra l’attention du Conseil municipal et vous demandons, Mesdames et Messieurs les Conseillères et Conseillers municipaux de lui réserver un bon accueil.

MOTION


Le CONSEIL MUNICIPAL de Thônex

considérant:


i n v i t e

le CONSEIL ADMINISTRATIF




Motion renvoyée en commission à la majorité.


déposée par Mmes Doris Constantin, Jacqueline Tomasini, Christine Schwarz et MM. Andrew Arpidone, Guy Saudan, Conseillers municipaux du groupe démocrate-chrétien.


Retour à www.pdc-thonex.ch