Sécurité dans les préaux


Conseil municipal du 25 mars 2014 - Question écrite

Dans son édition d’hier, le quotidien 20minutes rapportait un fait divers pour le moins inquiétant.

Le décor : Cité Vieusseux, pendant la traditionnelle crémation du bonhomme Hiver, des enfants échappent à la surveillance des adultes présents pour aller jouer dans les buissons tout proches.

Là, les enfants font une découverte : une seringue usagée a été abandonnée. Une fillette, voulant faire comme maman qui est infirmière, fait couler le « liquide » qui est à l’intérieur en le goûtant pour vérifier s’il s’agit bien de sang.

Aujourd’hui, la fillette doit suivre un traitement préventif anti-VIH et hépatite B pendant un mois, ce qui est lourd, particulièrement quand on a que 6 ans. Je n’ose même pas imaginer l’angoisse des parents qui attendent les résultats des analyses.

La maman, dans l’article dont il est question, se refusait d’accabler l’école mais regrettait toutefois le manque de prévention et le nettoyage défaillant de ce lieu.

Questions :



Andrew Arpidone, Conseiller municipal


Retour à www.pdc-thonex.ch